NICHTS PASSIERT

Réalisation

Micha Lewinsky

Casting

Devid Striesow, Maren Eggert, Annina Walt, Lotte Becker
2016, Suisse • Drame policier • 1h34 • VOst FR

Synopsis


Thomas Engel est un père dévoué, mais avec ses vices et ses travers. Comme d’autres, il est un peu perdu, et trouve avec la bouteille un remède au quotidien. Une thérapeute l’accompagne et l’addiction s’estompe. Il décide alors de crapahuter les pentes enneigées des Alpes avec sa fille Jenny et sa femme Martina pour se ressourcer. En manque d’air et d’espace, il aimerait aussi que les deux se rapprochent. Mais l’escapade familiale est troublée par la présence de la fille de son patron, à qui il a promis des vacances. Alors que les flocons tombent paisiblement sur les cols suisses, celle-ci révélera s’être fait violé pendant les vacances.

Critiques


Une histoire poignante enrichie d’une bonne dose d’humour noir. Clap.ch

Dans le drame de Micha Lewinsky "Nichts passiert", le père, héros pitoyable, trouve sa grandeur dans l'enchainement dramatique des événements. Il échappe ainsi de peu à la déchéance.
Le film "Nichts passiert" nous touche essentiellement par la proximité qui existe entre les protagonistes et le public. Frankfurter Allgemeine

Au sein de magnifiques paysages alpins, le réalisateur parvient avec brio à instiller une atmosphère de plus en plus lourde, qui semble prête à faire éclater le vernis de normalité qui recouvre chaque scène. Contraint de traverser le film aux côtés de Thomas, le spectateur ne peut qu’assister, désemparé, à la perte de contrôle totale de ce dernier sur les événements. Quand bien même son insistance à toujours prendre la mauvaise décision n’est pas pour rien dans le déroulement des choses, le dérapage progressif de toute sa vie évoque presque le destin destructeur des films noirs hollywoodiens. Ciné-Feuilles

Thomas (Devid Striesow) part pour des vacances qu'il rêve idylliques dans les Alpes suisses avec sa famille et la fille de son chef. Mais tout se passe différemment que prévu. Face aux événements, il se prend dans une toile de mensonges meurtrière. Die Welt